CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Explications sur les groupes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adonis J. Redwood
¤ Pistolero vengeur ~~ Fondateur ¤
avatar

Messages : 28

Fiche d'identité
Type de Colt: ///
Situation personnelle: ///
Groupe actuel: ///

MessageSujet: Explications sur les groupes   Jeu 27 Mai - 11:38



Ici seront notifiés les différents groupes dans lesquels votre personnage pourra se retrouver à sa création. Par la suite, il pourra évidemment en rejoindre un autre, avec une évolution ou un changement dans son caractère, une rencontre spéciale, ou alors parce que sa situation ne lui convient plus. Restez tout de même cohérent, il faudra un rp pour expliquer son changement de côté, et il ne se réveillera surement pas un matin en disant "Tiens, aujourd'hui, je suis pistolero depuis vingt ans, si je devenais un écumeur ?", pas sans raison. N'oubliez pas, dans ce monde hostile, chaque personne est généralement armé d'au moins un colt, même les plus pauvres ont bien une petite pétoire rouillée pour faire genre, ou à la limite, un couteau.


~ Les Pistoleros ~

Description
Les Pistoleros sont des cowboys pour la plupart solitaires, même si certains décident de se regrouper en "ka-tet" (groupe d'individus rassemblés par le destin, le "ka"). Les Pistoleros sont des descendants d'un héros des temps anciens, connu sous le nom de Roland, avant l'avènement des armes à feu. Formés pour la plupart dans la somptueuse ville de Gilead, ils sont des tireurs hors pairs, de fins stratèges, des politiciens, et ont beaucoup d'autres facultés. Leurs réflexes sont travaillés et ils sont entrainés à reconnaitre le moindre bruit, afin de pouvoir se situer même dans le noir le plus obscur (ce qui reste quelque chose d'approximatif, ils ne vont pas réussir à tirer sur quelqu'un à un kilomètre en pleine nuit, hein). Dans leur patrie, pendant leur formation, un grand sens de la justice et de la droiture leur est inculqué, ils apprennent à suivre le droit chemin, tout comme leurs ancêtres. Les Pistoleros sont là pour servir le peuple, et n'ont, d'après leurs préceptes, aucun droit de demander une rémunération (les personnes aidés sont les seuls à choisir si ils donneront quelque chose ou pas) en cas de service lié à leur entrainement, la plupart sont tout simplement armés, payés, logés et nourris grâce au patrimoine quasi-illimité que possède leur ville et la plupart des commerçants leur permettent de s'armer et de se trouver le gite et le couvert, face à leur réputation ou en échange d'un service personnel. Même si ils sont des représentants de la droiture dans ce monde perverti, certains d'entre eux sont tout de même de vrais loups, et même si ils servent une cause noble, ils ne sont pas pour autant de bonnes fréquentations. Les Pistoleros, même si ils ne sont plus à Gilead, ont parfaitement le droit "d'éduquer" personnellement une ou plusieurs personnes pour leur inculquer leur savoir-faire et en faire, à leur tour, des Pistoleros en bonne et due forme. Les Pistoleros sont les bienvenus partout, même à Salteador, même si peu y mettent les pieds, seuls les plus sombres s'y rendent, ceux qui ne vivent que par eux-même, pas forcément pour le bien du peuple.

Spécificités

Ils se baladent toujours avec leurs revolvers à crosse de bois (le bois utilisé pour la crosse est généralement spécifique à une famille bien précise), des ceinturons de balles et des munitions à ne plus savoir quoi en faire, leurs montures sont les meilleurs étalons de toute la contrée. Ils maitrisent toutes les espèces d'armes connues et ont appris à maitriser toutes les langues parlées. Perspicacité, observation, savoir-faire, vivacité et intelligence sont leurs mots d'ordre. Pour devenir un Pistolero à part entière, les apprentis doivent réussir à vaincre leur enseignant (les instructeurs sont tous triés sur le volet, et seuls les maitres Pistoleros ont cet honneur...même si tout ça n'est plus ce que c'était, et que désormais, certains pas si doués que ça parviennent au titre de maitre, et donc, d'instructeurs, par...pistonnage), pour ce faire, ils doivent l'affronter, les armes sont au choix, seules les armes à feu sont interdites. Il y a deux façons d'arriver à la victoire : Vaincre son maitre purement et simplement, le mettre K.O. ou hors d'état de combattre, ou lui prendre son arme (les enseignants n'ont pas non plus le droit aux armes à feu et se battent généralement durant l'épreuve avec un bâton rituel) avant de les obliger à se mettre à genoux, en signe d'obéissance. En cas de victoire, ils gagnent le droit de porter leurs propres revolvers et deviennent de vrais Pistoleros, en cas de défaite, ils sont exilés et doivent partir vers l'ouest, avec l'interdiction formelle de revenir à Gilead. La plupart des Pistoleros exilés deviennent desperados, chasseurs de primes ou représentants de l'ordre, ne pouvant se résigner à une vie "normale". Certains apprentis, de peur de se rater à l'examen, n'osent pas le passer, et finissent leur vie en tant que cultivateur dans leur contrée.
Ps : Les apprentis pistoleros sont considérés "civils" jusqu'au test leur permettant de dépasser ce stade. Le Test de Virilité. Ceci est juste un nom, vu qu'à l'époque, seuls les hommes étaient acceptés en tant que Pistoleros. Avec le temps, les femmes se sont fait une place, et on voit de plus en plus de "Pistolerettes", mais le nom de l'épreuve est resté.

~ Les Desperados ~
Description
Les desperados sont des bandits, des "outlaws". Ils vivent du brigandage, du vol, et et de toute sortes de commerces peu scrupuleux. Certains, cependant, gardent un code d'honneur, généralement codifié par le chef de bande (lorsqu'il y en a une, de bande), et ils encourent des sanctions arbitraires en cas de nom respect. Certains aiment détrousser les riches pour redonner aux pauvres et ainsi devenir des justiciers du peuple coursés par les autorités. Les gangs d'écumeurs ont chacun leurs propres lois et leurs propres règles d'adhésions.

Spécificités
Les desperados sont armés pour la plupart de revolvers ou de carabines, même si les plus doués parviennent à maitriser toutes sortes d'armes, de la simple fronde au revolver le plus sophistiqués. Les bandes de desperados ont leur propre blason, décidé par les fondateurs, et chaque membre se fait tatouer ce symbole sur le dos d'un de ses mains, ou sur un autre endroit, en fonction de la flexibilité du groupe (les endroits les plus courant sont la tête, le dos de la main, les vêtements ou les armes). Ils doivent généralement s'armer au marché noir de Salteador, puisque les armes du commerce libre sont bien moins performantes que celles en provenance de Gilead.

~ Les forces de l'ordre ~
Description

Les forces de l'ordre sont ceux qui tentent de faire respecter les lois de leur mieux. Ils ne cependant pas toujours les bienvenus et leur sens de l'honneur se tait souvent face à celui du profit. Il reste bien entendu, comme partout, des incorruptibles croyant encore se battre pour le bien et uniquement pour cela. Ils font bien pâle figure face aux Pistoleros et sont bien moins aimés du peuple qu'eux, ils sont même les proies favorites des desperados (généralement plus faibles que les Pistoleros, donc moins dangereux, leurs collègues sont moins rancuniers et leurs pattes sont plus faciles à graisser, bien sûr, tout ça n'est qu'une généralité perçue par l'opinion publique). Les shérifs et les Marshall portent tous fièrement leur insigne étoilé et sont armés et payés par leur quartier général.

~ Les chasseurs de primes ~
Description
Les chasseurs de primes courent tous après une chose : l'argent. Ils ont divers moyens pour y parvenir, mais le principal, comme leur nom l'indique, et de récolter des fonds en chassant les criminels recherchés. Il existe quelques bandes de chasseurs de primes, mais elles sont pour la plupart temporaires, le temps d'un contrat un peu trop compliqué pour un seul homme, par exemple. Les chasseurs de primes sont, au même titre que les Desperados, les bienvenues à Salteador, où ils s'arment généralement. Généralement mal vus, ils sont peu fréquentés et restent rarement à la même place. Les chasseurs de primes aiment à se garder une planque, quelque part, où ils peuvent retourner après un contrat, où leurs munitions sont entreposées ainsi que leur argent, généralement. Une bonne partie des chasseurs de primes sont totalement neutres, malgré leurs différents avec les Desperados, tant qu'il y a de l'argent, ils sont prêt à accomplir n'importe quoi, ou presque.

Spécificités
Les chasseurs de primes sont plus ou moins les égaux des Desperados, même si eux, contrairement à ces derniers, ne s'attaquent qu'aux criminels recherchés, de ce fait, on les trouve rarement avec une prime sur leur tête. Une sorte de guerre confronte depuis de longues générations les Desperados et les chasseurs de primes, bien qu'au final, ces deux castes se ressemblent sur de nombreux points.

~ Les boutiquiers ~
Description

Qu'ils soient ambulants ou établis dans une ville, vendeurs à temps plein ou non officiels, qu'ils exposent le fruit de leur propre labeur ou qu'ils soient le petit intermédiaire d'une grande compagnie, les boutiquiers rassemblent toutes les catégories de marchands. Brocanteurs, antiquaires, couturiers, boulangers, pharmaciens, libraires, bradeurs d'étoffes, vendeurs d'armes (légaux ou illégaux), les marchands sont partout et partout ils vous rendront service en vous proposant leurs produits. Ils vivent de leur commerce la plupart du temps, bien que ce job puisse n'être qu'une façade neutre dissimulant une autre activité. Neutre d'ailleurs ils ne le sont pas tous, car certains peuvent très bien être portés à investir dans le marché noir de Salteador. D'autres, médecins par exemple, proposent leurs soins, mais quoique vous cherchiez, sachez que vous ne l'aurez jamais gratuitement. Les boutiquiers sont prétendus être indépendants (sauf s'ils appartiennent à une compagnie), mais comme tout commercial qui se respecte, un marchand ne pose pas les mêmes yeux sur chaque client.

Spécificités
Ils sont particulièrement doués en affaires, et peuvent vous rouler dans la farine comme bon leur semble, c'est après tout leur métier. Ce sont de véritables stratèges et des combattants féroces, d'un certain point de vue.
Les rapports qu'entretiennent les boutiquiers avec le reste de la population varie énormément en fonction de leur notoriété, des produits qu'ils exposent et de leur personnalité elle-même; derrière le comptoir peut se trouver aussi bien un marchand charitable qu'un vieux grigou. Certaines classes plutôt neutres feront cependant plus la proie des Desperados. En effet, la plus grande peur des boutiquiers est de voir leur étal saccagé par quelques bandidos ronds comme des queues de pelles. A l'inverse, les vendeurs de produits illicites seront bien plus familiers avec les gens de Salteador qu'avec les shérifs et autres forces de l'ordre...

~Les Civils~

Évidemment, tout le monde peut avoir envie de vivre une vie tranquille, dans sa villa de bourgeois ou sa bicoque d'ermite, et de gagner son pain à la sueur de son front (ou de ceux des autres qui sait), comme n'importe quel civil. Du jeune serveur au barman retraité, de la femme des plaisirs au juge d'instruction, ou encore de l'architecte libéral au contrôleur de billets de train, le civil, comme son nom l'indique, occupe une fonction dans la société civile. C'est un quidam comme on en croise tous les jours, avec ses qualités et ses défauts, avec une vie plus ou moins tranquille, quand elle n'est pas sollicitée de manière brusque par l'attaque d'un gang d'écumeurs ou par une enquête des forces de l'ordre. Le civil est un homme, une femme, un enfant, un vieillard, n'importe qui.

Spécificités
Un civil, comme indiqué plus haut, peut être un pistolero en formation, ou ayant échoué à l'épreuve. Il a ordre d'obéir à la loi du pays et aux représentants des forces de l'ordre, et le plus souvent, craint les Desperados. Il n'est pas boutiquier car il ne vend aucun produit. Enfin être civil implique des notions de civilisation, donc d'appartenance à la société industrielle et professionnellement active, contrairement, par exemple, aux néo-indiens.

~ Les Nayatis ~
Description
Voulant connaitre et expérimenter l’origine même de la magie , les Nayatis pratiquent une forme de magie plus pure , plus proche de l’origine même de la magie elle-même. Il s’agit d’une forme de shamanisme tribal , mais presque inutilisable sans la connaissance des anciens rites et de la culture Nayate , les Nayatis sont pacifistes , ils ne demandent rien à personne et ne prennent jamais sans raison valable part à une guerre que ce soit contre les hommes-blancs ou contre leurs frères perdus , les néo-indiens . Ils sont souvent couverts de peintures de guerre et de tatouages , arborant avec fierté leurs origines et leur appartenance a leurs tribus . Considérés par les autres groupes comme des primitifs attardés , ils auront tendance à privilégier les arc et couteaux aux six-coups et autres winchesters . Les Nayatis ,bien que relativement soudés sont aussi divisés en différentes tribus , qui peuplent de façon plus ou moins homogène le Motega. Certaines plus belliqueuses que d’autres il est vrai , mais dans l’ensemble , la confédération Nayate prône et défend un véritable paix durable . Mais n’allez surtout pas les sous-estimez , ce sont de redoutables guerriers , nés et élevés dans l’art du combat traditionnel , ils sont tous de véritables machines à tuer , prêt à tout les sacrifices pour protéger leurs familles et croyances .
Spécificités
La ou la plupart des hommes se repose sur l’efficacité des armes à feu , les Nayatis ont développé leurs propres corps , les transformant peu à peu en armes dévastatrices . En effet , les Nayatis se voueront en dans la majorité des cas à un style de combat au corps à corps dans lequel , faut-il le préciser , ils excellent . Maitres incontestés dans l’art du tir à l’arc et du combat rapproché , leurs flèches magiques et leurs lances rivalisent de puissance avec les carabines les plus perfectionnées du vaste monde .
Mais leur plus grand atout reste leur magie ancestrale , conférée à chaque tribu par un esprit totem , ils’agit d’une forme de magie très ancienne de possession . Chaque tribu Nayate possède de par son histoire un esprit gardien , totem qui veille sur ses membres , il s’agit d’une divinité animale de la nature ( ex : un loup , un aigle géant ) . Cette divinité fut scellée dans divers objets par les tout premiers shamans , et l’utilisation de ces objets permet de pratiquer cette magie , néanmoins , il faut que l’esprit totem soit d’accord de rentrer dans le corps du shaman . ( cette magie sera expliquée plus en détail dans une autre rubrique )

[color:c3f8=589CEB]~ Les néo-indiens ~
[color:c3f8=589CEB]Description
Les néo-indiens sont la nouvelle génération...d'indiens, comme leur nom peut l'indiquer, assez facilement. Les néo-indiens ont pris ce nom à partir du moment où ils ont commencé à prendre de l'avance au niveau technologique. Jadis, ils étaient regroupés en tribus d'indigènes peu évolués, affrontant le feu par le fer, les colts par les flèches. Après la découverte d'un ingénieur perdu, ils se sont peu à peu améliorés, et ont réussi à assimiler assez facilement cette nouveauté. Même les anciens étant emballés par ce renouveau mirent la main à la pâte, pour aider les jeunes. Même si les néo-indiens sont avancés au niveau technologique, ils sont toujours plus ou moins des parias, et même si certains émigrent vers les villes, la plupart restent dans des campements et des villages purement indiens, alimentés par leurs soins. Les néo-indiens ne sont pas connus pour leur grande avancée (sauf à Gilead, vu qu'un bon nombre y vit, ce qui permet une compréhension plus grande), vu que tout leurs progrès ont été piqués par Linares, l'opinion publique les prend toujours pour une bande d'indigènes sous-évolués, ce qui n'arrange pas leurs affaires. Les néo-indiens ont développé un culte qu’ils entretiennent , dans lequel , ils se vouent à la divinité du savoir , qui n’est rien d’autre que la technologie qu’ils ont découvert .

[color:c3f8=589CEB]Spécificités
Les néo-indiens se défendent très bien avec des armes à feu, parfois bien mieux développées que celles des habitants du "Vaste Monde", comme ils les appellent. Ils ont été les premiers à inventer les fusils de précisions, et actuellement, leurs armes sont les plus efficaces connues (sans compter les armes magiques et les armes de Gilead...). Il n'est pas rare de voir des indiens faire leur travail de conception d'armes dans la ville de Gilead, l'un des seuls endroits où ils sont sûrs de ne pas se faire harceler en raison de leur ethnie. Les néo-indiens sont facilement reconnaissables à leurs habits, restés très typiques de l'ancienne époque, et, pour rester silencieux, il n'est pas impossible , mais plus rare de les voir se battre avec les armes de leurs ancêtres, perfectionnées, elles aussi. Les flèches, les couteaux de lancer, et bien d'autres armes sont restées dans les mœurs, pour les attaques discrètes, vu qu'aucun silencieux utile n'a encore été trouvé à ce jour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-wanted.forumsactifs.com
 
Explications sur les groupes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont vos 4 groupes de musiques preferes?
» choix sub et top pour sonorisation groupes
» Vos groupes de musique préférer :o
» Fête foraine : explications.
» test +explications "i-doser"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mairie ~~ Avant le rp :: Charte de la ville ~~ Règlement & contexte :: Contexte-
Sauter vers: